Suivez-nous

L’actualité culturelle photographiée : musique, théâtre, danse, portraits…

Interviews vidéos et sessions acoustiques

Echo & The Bunnymen

2/4/2024

Dès son premier album en 1980, Echo & The Bunnymen se fait remarquer par un son profond et assez inhabituel pour un groupe qui va alors privilégier les guitares aux synthétiseurs, en pleine période new wave. Inscrits dans la mouvance new wave psychédélique, ils traverseront les années 1980 malgré de nombreuses péripéties (querelles, séparation, départ de Ian McCulloch et la mort de Pete De Freitas). Reformé depuis 1996 et stabilisé depuis, Echo & the Bunnymen poursuit la route et produit régulièrement de nouveaux opus particulièrement attendus. Ils ont aussi l’honneur d’être reconnus par la nouvelle génération comme les pères spirituels d’un psychédélisme actuel, de The Flaming Lips à MGMT.

Formé en 1978 à Liverpool par Ian McCulloch (chant, guitare), Will Sergeant (guitare), Les Pattinson (basse) et Pete de Freitas (batterie) remplaçant en 1979 la boîte à rythme « Echo », Echo & the Bunnymen est devenu un groupe culte de la période post-punk anglaise du milieu des années 80. Le succès arrive dès leur premier album Crocodiles puis avec les suivants : Heaven Up Here (1981), Porcupine (1983) et Ocean Rain (1984). Leur son unique se caractérise dans leurs plus grands succès que sont Bring on the Dancing Horses et The Killing Moon. Toutefois, le line-up subira une certaine instabilité et perte d’inspiration à la fin des années 1980 (malgré le succès de son album éponyme de 1987), ébranlé par le départ de son chanteur et la perte de son batteur. Le groupe se sépare au début des années 1990.

En 1996, Will Sergeant et Ian McCulloch réussissent à convaincre Les Pattinson de reformer Echo & the Bunnymen. Ils publient l’année suivante l’album Evergreen qui replace le groupe sur le devant de la scène. On notera par exemple la présence de Liam Gallagher sur l’un des titres. En 1999, Les Pattinson quitte le groupe pour raisons personnelles durant l’enregistrement de What Are You Going to Do with Your Life?

Ian McCulloch et Will Sergeant poursuivent l’aventure avec l’album The Fountain (2009), entre deux albums solo du chanteur. En 2014, le duo est de retour avec le producteur Youth (Martin Glover), pour le douzième album Meteorites, annoncé par les extraits Lovers on the Run et Holy Moses. Quatre ans après, son successeur The Stars, the Oceans & the Moon offre des versions transformées de ses titres de gloire, avec quelques nouveautés.