La Grand Sophie

Musique
Le Trianon (Paris)
19 novembre 2019


Un huitième album surprenant et une nouvelle tournée : en 2019, il faudra compter avec La Grande Sophie.
« J’avais envie qu’on s’attache davantage à ce que je dis dans ces chansons. » Et justement, que dit-elle ? Que sans cesse, chacun doit trouver ses repères dans une vie qui avance sans nous attendre. La Grande Sophie ne se place pas en observatrice détachée : c’est d’elle dont elle parle, au centre du tourbillon et de ces nouvelles chansons. Autoportrait plus assumé que dans le passé. Cet instant évoque les rides qui apparaissent, les liens qui se délitent, mais aussi les relations qui résistent au temps (pour la première fois, cette grande pudique dédie sans détour une chanson, Nous étions, à l’homme de sa vie). « Cet album est une prise de conscience. Il arrive l’année de mes cinquante ans qui est un cap, symbolique, mais aussi physique, pour beaucoup de femmes.
Quand je regarde celle que j’étais à vingt ans, je ne peux que constater que j’ai changé. La vie est une perpétuelle transformation. J’aime l’urgence du présent. Ce disque est une célébration lucide de la vie ». Quant à son format, neuf titres – ce qui est court pour une musicienne si productive –, il ne doit rien au hasard mais reflète l’idée même de l’album. « Je voulais que le disque passe aussi vite que ce moment présent impossible à attraper. Un instant. Et qu’on arrive à son terme en se disant : déjà ? Tout comme dans la vie, quand nous regardons où nous en sommes, nous ne trouvons bien souvent rien d’autre à dire que cela : déjà…»