La Clef de Gaïa

Théâtre
La Manufacture des Abbesses (Paris)
16 décembre 2015

À La Manufacture des Abbesses (Paris) du 6 décembre 2015 au 13 janvier 2016

Sous une tente berbère, trois personnages et deux histoires s’entremêlent. Dans le désert, un homme conte ses récits de voyage. Entre la France et l’Algérie, Gaïa se retrouve face à ses souvenirs d’enfance. Elle se rappelle de Mouima, sa grand-mère berbère qui lui parlait d'amour, des hommes et des religions. Le passé de Gaïa et les contes du voyageur se bousculent tandis que la musique et les chants deviennent des passerelles entre ces deux fragments. Un voyage poétique et humoristique entre les cultures, les générations et les perceptions. Un conte moderne pour tous...

Note d’intention
Quand on me demande d’où je viens, je suis toujours tentée par l’envie de simplement mentionner ma ville natale, Lyon, ou de répondre : je suis d’origine algérienne, berbère, italienne, et aussi perse. Pourtant, au fond j’aimerais dire : je viens de partout, car je m’adapterai partout. Chaque matin, je migrerai vers une pen-sée nouvelle !
Je nais Lina Lamara en 1982 à Lyon, mais n’aurais-je pas pu être Elisabeth de Santos d’origine portugaise immigrée à Vienne? Aujourd’hui, tout le monde semble prêt à accueillir une paix universelle. Pourtant, le sentiment de rejet de l’autre est toujours plus fort. Pourquoi?
« La Clef de Gaïa » est apparue comme une évidence, une envie fulgurante de parler de nous, des Hommes, de nos histoires, de notre lien. Ainsi, j’ai repris des fragments de mon passé et de mes souvenirs pour créer une autre matière à partir de ceux-ci. La musique a toujours été pour moi un organe vital.
Il était donc indispensable de l’intégrer à cette oeuvre. Une tente berbère pour évoquer les racines, les no-mades, un conteur pour les rêves, une mémé immigrée, une jeune femme et la musique pour universalité.
Comme une soirée au coin du feu, je souhaite que « La Clef de Gaïa » soit un moment où on laisse le temps se reposer.

L’Auteur - Lina Lamara (Rôle de Gaïa)
Après des études à l’Université Panthéon Sorbonne et un Master de droit international en poche, Lina Lama-ra démarre en tant que comédienne et chanteuse dans diverses créations musicales. Le besoin d’écrire, de composer, de créer se faisant de plus en plus insistant, Lina Lamara esquisse très rapidement « La Clef de Gaïa ». James Brown et Wilson Pickett inspirent sa musique pendant que ses textes flirtent avec l’onirisme.
Son chant c’est un souffle de l’âme, une résonance pour l’autre.
Lina Lamara nous présente sa première création « La Clef de Gaïa », un conte musical dans un voyage sub-til.

Le metteur en scène - Cristos Mitropoulos
C’est à l’âge de 17 ans que Cristos Mitropoulos rencontre Gilles Ramade et intègre son école à Toulouse dans laquelle il étudie durant deux ans la technique du chant, du théâtre et de la danse. Il rejoint ensuite la compagnie Figaro & Co pour laquelle il interprète de grands rôles de la comédie musicale comme Marius dans « Les Misérables. »
Au théâtre, il joue des auteurs classiques : « Le Barbier de Séville », de Beaumarchais, « Le Bourgeois Gen-tilhomme », et « Dom Juan » de Molière, « La Dame de chez Maxim’s », de Feydeau, ou bien encore « Britannicus », de Racine. Il joue dans « La Partition » de Pierre-Loup Rajot au théâtre du Ranelagh et au théâtre Montreux Riviera. Pour les Carboni il se chargera de la direction artistique de différents projets, comme « Un de la Canebière ».

Il co-écrit et co-met en scène également « L’incroyable destin de René Sarvil! »
En 2014, il crée et dirige la compagnie La Team Rocket Cie qui verra naître « Le Cabaret Blanche » qu’il écrit et met en scène.

Distribution

Vincent Escure (Le Voyageur)
Formé au Studio Théâtre d’Asnières, puis au CFA des comédiens d’Asnières, Vincent joue dans « Rue des Fables » d’après les Fables de La Fontaine, mise en scène d’Alexandra Royan et assiste Chantal Deruaz dans sa mise en scène de « L’île des esclaves » de Marivaux. Il joue dans « La Nuit de l’ours » d’Ignacio del Mo-ral, mise en scène d’Agathe Alexis au Théâtre de l’Atalante en 2011, avant de s’essayer à la comédie musi-cale dans « Chantons dans le placard » de Michel Heim, mise en scène de Christophe et Stéphane Botti pré-sentée au Festival d’Avignon en 2011. En 2012, il interprète son premier personnage récurrent dans la 1ère saison de la série « Détectives » realisée par Lorenzo Gabriele pour France 2, puis en 2014 pour une 2ème saison réalisée par Renaud Bertrand et Jean Marc Rudnicki.

Pierre Delaup (Le Musicien)
Pierre a grandi dans le Sud de la France en plein coeur du Luberon. Dès ses 10 ans il se lance dans l’apprentissage du piano, puis de la guitare et finalement de la basse et de la contrebasse. A 18 ans, il intègre la M.A.I puis la J.A.I. de Nancy où il sort respectivement major de sa catégorie et major de sa promotion. Aujourd’hui multi-instrumentiste, il participe entre autres à la création musicale du spectacle « La Clef de Gaïa », où il s’exprime à travers une guitare envoûtante, mélangeant les sonorités du blues à celles de l’Orient.

Infos pratiques

La Clef de Gaïa

La Manufacture des Abbesses, Du 6 décembre 2015 au 13 janvier 2016, Dimanches à 20h - Lundis, Mardis et Mercredis à 21h.

Avec : Pierre Delaup (Guitare & Arrangements), Vincent Escure (Le Conteur), Lina Lamara (Gaïa), Auteur (Livret & Musique) : Lina Lamara, Metteur en scène : Cristos Mitropoulos, Décors : Christian Courcelles, Son & Lumières : Maxime Roger & Tug Calvez

Site du théâtre