Noiserv, Portraits

Musique
Les Trois Baudets (Paris), MaMA Festival 2015
16 octobre 2015
Nouvel album « A.V.O », Sortie le 30 octobre 2015

Fraîchement signé chez naïve, l’album de Noiserv, « Almost Visible Orchestra », sortira en France en octobre et sera agrémenté de quatre chansons bonus, dont un duo avec l’artiste Cascadeur, récompensé en février de la Victoire de la Musique 2015 du meilleur album Electro.

La vie se construit autour de petits détails. Dès le premier abord, on ressent que l’univers de Noiserv s’articule autour de ces choses si petites et particulières, qui mises bout à bout, forment de superbes chansons.

Un univers poétique et éthéré qui pourrait facilement s’apparenter à Yann Tiersen, Radiohead, Sigur Ros ou encore Explosions in the Sky, ses principales références.

Noiserv est le projet solo de David Santos.

David a grandi à Lisbonne au sein d’une famille d’amoureux de la musique. Musicien amateur, c’est son père qui lui a appris ses premiers accords sur une vieille guitare de famille. Tout le reste est autodidacte. Après avoir expérimenté avec plusieurs groupes de musique au lycée, il crée Noiserv à l’âge de 22 ans, alors qu’il exerce encore le métier d’ingénieur informaticien. Comme il le dit lui-même: « Noiserv est ma façon de ressentir le monde, ma façon d’exprimer mes sentiments. Pour résumer, c’est moi si j’étais une chanson ». David écrit et compose seul. Il fait également des vidéos, et se charge de l’enregistrement. Sur scène, il n’est accompagné que de ses instruments. Malgré cette autonomie, il appartient à une nouvelle scène venue du Portugal, « la Californie de l’Europe » comme le décrivent les Inrockuptibles, dans les rangs de laquelle se trouvent You can’t win Charlie Brown, PAUS, Tape Junk...

Son premier album « One hundred miles from Thoughtlessness » est sorti en 2008 au Portugal, et fut un succès critique. Vint ensuite l’EP « A Day in the Day of the Days » [A soundtrack for a day], suivi d’un autre, « Bullets on Parade », celui-là sorti sur le label écossais Autumn Ferment. Il a également composé la bande originale de « José & Pilar », un film sur le prix Nobel de littérature José Saramango, réalisé par Miguel Gonçalves Mendes et pré-sélectionné pour l’Oscar du meilleur Documentaire 2010. En 2011, la musicienne d’avant-garde Julianna Barwick réalise un remix d’un de ses morceaux, « Melody Pops », très bien chroniqué sur Pitchfork.
À la fin de l’année 2013, son second album « Almost Visible Orchestra » paraît au Portugal. La Société Nationale des Auteurs Portugais lui décerne le prix de meilleur album de l’année : c’est la première fois que ce prix est décerné à un disque chanté en anglais. Noiserv a vendu ses deux albums à plus de 15 000 exemplaires au Portugal, sans aide extérieure.
Cette période 2008-2013 est également très prolifique en matière de live. Outre quelques apparitions notables lors de pièces de théâtre où il joue la musique en direct, il fait énormément de concerts. D’abord au Portugal, avec plus de 400 shows dont les salles et festivals les plus prestigieux, partageant la scène avec des groupes tels que les Arcade Fire ou Portishead. Il se produit également un peu partout en Europe: Royaume-Uni, Belgique, Allemagne, Pays Bas, Slovénie, Autriche, et Suède, où sa performance au Grand Théâtre de Groningen lors du festival Eurosonic est particulièrement remarquée. En France, les Inrockuptibles qualifieront son concert lors du festival Europavox de Clermont-Ferrand de « Tendre triomphe [...] Puissan t et Opulent. [...] » et en diront : « Haletant, son concert évoque obligatoirement d’autres symphoniciens de poche, parfois Sufjan Stevens, parfois Owen Pallett, suivant qui de l’excentricité ou de la mélancolie emporte la tempête.».

Plus récemment, Noiserv a été invité pour plusieurs performances aux chantiers d’Europe à Paris, festival promouvant la création à l’échelle continentale. À l’occasion de la journée de l’Europe, il s’est également produit sur le parvis de l’Hôtel de Ville à Paris aux côtés de WhoMadeWho, ALB, Bigott et Say Yes Dog.

Site officiel